Le regroupement université de la Fneeq-CSN

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ) a été fondée en 1969. Elle compte actuellement 98 syndicats et représente près de 33 000 membres dans dix établissements universitaires, dans 46 cégeps (collèges d’enseignement général et professionnel) et dans 38 établissements d’enseignement privés. Par sa composition, la FNEEQ couvre tous les niveaux d’enseignement partagés entre le secteur public et le secteur privé de l’éducation. Elle est, par ailleurs, l’organisation syndicale la plus représentative de l’enseignement supérieur.

Le syndicalisme pratiqué à la CSN et à la FNEEQ est basé sur l’autonomie des syndicats. Par exemple, tout en bénéficiant des avantages politiques d’une affiliation à la FNEEQ et à la CSN, la conduite des négociations entourant une convention collective est du ressort du syndicat, de ses instances démocratiques. Afin de favoriser la vie syndicale, les échanges entre les syndicats et la solution de problèmes communs, la FNEEQ a mis sur pied des regroupements sectoriels où un syndicat est intégré, soit le regroupement cégep, le regroupement privé et le regroupement université.

Ce dernier est composé de 10 syndicats de chargées et chargés de cours, du Syndicat des tutrices et tuteurs de la Télé-Université ainsi que l’Association des maîtres d’enseignement de l’École de technologie supérieure. Peut s’y adjoindre l’Association des étudiant-e-s diplômé-e-s employé-e-s de McGill, qui rassemble les auxiliaires d’enseignement. Le Regroupement université est le lieu de concertation pour la négociation regroupée et un lieu d’échanges sur divers aspects des conditions de travail des membres. En outre, il mène des réflexions sur différents enjeux sociaux, particulièrement en éducation, et  intervient régulièrement dans les débats publics.

 

Pour plus de renseignements et pour consulter ses publications, visitez la page du regroupement université du site Web de la FNEEQ 

 

 

Suivez la FNEEQ sur Facebook

Twitter